jeudi 6 octobre 2011

Discours sur la peine de mort par Maximilien de Robespierre

Maximilien de Robespierre a prononcé un discours pour l’abolition de la peine de mort le 30 mai 1791 au sein de l’Assemblée constituante.

Voici un lien vers ce discours http://bit.ly/oFtIMF

Lorsque l'on a lu ce texte, on a peine à croire que Robespierre a pu voter la condamnation à mort de Louis XVI et de tant d'autres hommes...

Deux passages remarquables dans ce discours:

"Je veux leur prouver,
1° que la peine de mort est essentiellement injuste ;
2° qu'elle n'est pas la plus réprimante des peines, et qu'elle multiplie les crimes beaucoup plus qu'elle ne les prévient."

"Hors de la société civile, qu'un ennemi acharné vienne attaquer mes jours (...) puisque je ne puis opposer que mes forces individuelles aux siennes, il faut que je périsse ou que je le tue; et la loi de la défense naturelle me justifie et m'approuve."
Il évoque ici le droit de légitime défense.

Louis Mortimer-Ternaux nous explique dans Histoire de la Terreur, 1792-1794 sa vision des prises de position incohérentes de Robespierre:
"(...) à l'Assemblée constituante, Robespierre avait fait étalage de ses principes philanthropiques et s'était élevé contre l'audace des hommes qui s'arrogent le droit de condamner à mort un de leurs semblables. Il n'hésite pas à proclamer de nouveau les mêmes doctrines, mais en demandant qu'il y soit fait une exception à l'égard de Louis.
Cette exception, il se réserve le droit de l'étendre plus tard à des milliers de victimes.
"Pour moi, s'écrie-t-il, j'abhorre la peine de mort prodiguée par nos lois, et je n'ai pour Louis ni amour ni haine. Je ne hais que ses forfaits; j'ai demandé l'abolition de la peine de mort à l'Assemblée que vous nommez encore Constituante, et ce n'est pas ma faute si les premiers principes de la raison lui ont paru des hérésies morales et politiques (...) Vous demandez une exception à la peine de mort pour celui là seul qui peut la légitimer!
Je prononce à regret cette fatale vérité, mais Louis doit mourir, parce qu'il faut que la patrie vive."
Le document complet est consultable à l'adresse suivante http://bit.ly/o6l9Jh

Ci-dessous, le document qui répertorie les votes de condamnation à mort de Louis XVI. Le premier nom de la liste est celui de Robespierre suivi des mots 'La mort':

Document des Archives Nationales
présenté au Ministère de la Culture

et le détail des votes:

Document présenté au Ministère de la Culture

Aucun commentaire:

Publier un commentaire