jeudi 27 octobre 2011

Dracula de Bram Stoker

Dracula a bien existé mais il n'a rien à voir avec le Comte de Dracula décrit par Bram Stoker dans le formidable roman publié en 1897.
Son vrai nom est Vlad Tepes et il a gouverné la Valachie sur 3 périodes allant de 1448 à 1476.
Vlad reçut de son père les insignes de chevalier de l'ordre du Dragon "Dracula".

L'instabilité politique que connait le pays pendant son gouvernement est réduite en 1459:
Vlad Tepes convoque dans son palais l'élite du pays, sous couvert de banquet, et fait massacrer tout ses invités.
Puis il ordonne le massacre de 10 000 saxons accusés aussi d'être à l'origine de l'instabilité de la Valachie.

Le château de Bran, au centre de la Roumanie, est devenu un lieu touristique en référence à Dracula.
En effet, Vlad Tepes y aurait séjourné mais il n'existe aucune donnée le confirmant.

Revenons au roman.

En 1492, Vlad Dracula combat les Turques.
Sa bien-aimée, Elisabeta, reçoit une missive qui lui annonce sa mort.
Croyant Dracula mort, elle se tue en se jettant dans une rivière.
L'Eglise n'acceptant pas une suicidée, Dracula renie Dieu et l'Eglise et pactise avec le diable...

La vision des femmes dans le roman est étonnante.
Nous avons:
- Lucy, choisie par le comte de Dracula. C'est une douce et belle jeune fille.
On assiste à sa métamorphose jusqu’aux deux morts de celle-ci.
Elle devient femme-vampire aux charmes envoûtants.
- Mina, sur qui le comte de Dracula porte ensuite son choix. Elle est intelligente et courageuse
mais reste dans le stéréotype de la femme de l’époque victorienne, par exemple,
lorsqu’elle évoque ‘la nouvelle femme’ avec beaucoup de distance.
- les trois femmes-vampires qui sont le fantasme masculin de la femme séductrice et dominatrice.
Ces femmes sont peu évoquées dans le roman : elles sont là pour envoûter Jonathan Harker puis leur deuxième mort est relatée.

Ces femmes-vampires, suceuses de sang, donnent une mauvaise image des femmes et on peut affirmer que le roman de Bram Stoker est misogyne.
Bien que les femmes soient au centre de l’intrigue, comment faut-il interpréter, par exemple
"Ma douce Mina, pourquoi les hommes sont-ils si nobles et pourquoi nous, les femmes, sommes-nous si peu dignes d'eux ?"
ou bien
"Ah ! l'étonnante madame Mina ! Elle a véritablement le cerveau d'un homme - d'un homme qui serait extraordinairement doué - mais le coeur d'une femme !"?

Vlad Tepes (1431-1476)


A noter: Comédie musicale Dracula au Palais des Sports de Paris du 27 Octobre 2011 au 01 Janvier 2012...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire