mardi 8 novembre 2011

Paris vu par... Eric Rohmer (Place de l'Etoile)

Paris vu par... est un ensemble de six courts-métrages tournés par différents metteurs en scène en 1965.
Ces courts-métrages ont lieu dans différents quartiers de Paris... mais Paris n'est qu'un prétexte pour nous présenter différents milieux sociaux.

Eric Rohmer met en scène la quatrième séquence dédiée à la place de l'Etoile.

Le narrateur nous présente tout d'abord la place de l'Etoile et ses contraintes:
"Au centre l'Arc de triomphe commencé en 1806 achevé en 1836, il commémore les victoires de la Grande Armée et accueille chaque jour sous sa voûte une foule de touristes venus des quatre coins du monde.
En revanche le parisien ne s'y aventure jamais, exception faite des anciens combattants à qui incombe le soin de ranimer la flamme et du Chef de l'état.
Passées ces solennités la place de l'étoile n'est plus que le point de rencontre de douze grandes avenues une espèce de no man's land ignoré de la population active. Celle-ci pressée et dédaigneuse des prestiges du lieu n'en connait que le pourtour.
Chaque 12e de cercle c'est-à-dire environ tous les 50 mètres, une nouvelle chaussée est à franchir.
Or les feux de signalisation sont réglés sur le défilement des voitures dans les rues périphériques et non sur l'allure des piétons.
Il en résulte une gêne continuelle plus ou moins allègrement supportée selon l'âge ou le caractère
et l'individualisme parisien trouve là un vaste champ d'exercice.
Une dernière précision depuis 1964, c'est ouvert sur la face ouest le chantier du métro régional, nouveau facteur de trouble pour la circulation tant automobile que pédestre (...)"

L'ensemble des douze avenues qui démarrent de la place de l'Etoile sont mentionnées.
Le scénario est sympathique et quelque peu comique. Il met en exergue la topologie de la place de l'Etoile.

Place de l'Etoile et ses 12 avenues - Paris

On aperçoit brièvement Philippe Sollers, dans une des scènes.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire