mercredi 14 décembre 2011

Artémisia d'Agnès Merlet

Artemisia est un film franco-italo-germanique de Agnès Merlet sorti en 1997. Il traite de la vie d'Artemisia Gentileschi, l'artiste peintre italienne du XVIIe siècle.

Agée de 17 ans, Artémisia Gentileschi est la fille d'Orazio Gentileschi, un peintre italien renommé.
Dotée de qualités exceptionnelles pour la peinture, Orazio encourage sa fille dans cette voie.
Orazio fait entrer dans son atelier le peintre Agostino Tassi. Ce dernier donne des cours de perspective à Artémisia et leur relation évolue...

« Un doigt pointé, un tissu qui se drappe, une main qui se lève, une jambe qui n'est pas une jambe, un ballet confus de corps gigantesques, le mouvement de leur membres tout entiers » par cette narration de l'héroïne, débute le film Artémisia.

Ensuite, c'est l'incrédulité!
Que fait Artémisia dans un couvent? Rome est-elle désormais au bord de la mer?
Artémisia a-t-elle jamais demandé à voir des hommes nus pour les représenter?
L'enseignement des couleurs prodigué par Orazio à sa fille Artémisia est minimisé.
A l'inverse les leçons d'Agostino Tassi sur la perspective sont bien trop soulignées.

Au final, le spectateur en vient à se demander ce qui est vrai dans ce film.
Une grande partie du manque de véracité repose sur le personnage d'Agostino Tassi.
Il est présenté comme un homme droit et non violent. Tout ce qu'il n'était pas en réalité.

Le film nous montre peu d'oeuvres: quelques croquis et Judith décapitant Holopherne.
Cette dernière oeuvre est présentée au procès pour viol d'Agostino Tassi alors même qu'il n'était
pas encore peint à cette époque...

Annoncé comme une histoire vraie par son distributeur américain, le film présente une Artémisia offerte à Agostino alors qu'il y a pourtant eu viol. Les erreurs sur les lieux, les faits, les personnes et les anachronismes ne permettent pas de présenter ce film comme une histoire vraie.

Il est regrettable que le film n'évoque pas sa très belle carrière en Italie et en Angleterre.



A noter: exposition Artemisia Gentileschi au musée Maillol (Paris) du 14 mars au 15 juillet 2012

Titre : Artémisia
Réalisation: Agnès Merlet
Acteurs: Valentina Cervi (Artemisia Gentileschi), Michel Serrault (Orazio Gentileschi),
Miki Manojlovic (Agostino Tassi), Luca Zingaretti (Cosimo Quorli), Emmanuelle Devos (Costanza),
Frederic Pierrot, Maurice Garrel, Brigitte Catillon (Tuzia), Yann Tregouet, Jacques Nolot, ...

Artémisia
Agnès Merlet
1997

Si le billet vous a plu, merci de me laisser un commentaire...

2 commentaires:

  1. https://www.facebook.com/events/387374084612519/

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,

    Merci pour le commentaire.
    Je réitère l'information:
    mercredi 14 mars 2012 11:30 – 14:30
    A l’occasion de l’exposition que le musée Maillol présentera du 14 mars au 15 juillet consacrée à "ARTEMISIA (1593/1654) POUVOIR, GLOIRE ET PASSIONS D’UNE FEMME PEINTRE", Première Heure (producteur, distributeur) ressort le film « Artémisia » d’Agnès Merlet.

    Bonne journée

    RépondreSupprimer