mercredi 21 décembre 2011

Giorgio Vasari au Louvre

Giorgio Vasari est né à Arezzo en Toscane en 1511. Il s'est formé à Florence et à Rome.
A partir de 1554, il travaille à Florence au service de la famille Médicis. A la tête d'un puissant atelier, il conçoit de gigantesques fresques au sein du Palazzo Vecchio à Florence ou dans la coupole de Sainte-Marie des Fleurs. Ses prestations en tant qu'architecte sont plus nombreuses. Il a, par exemple, conçu, à la demande de Cosme Ier de Médicis, un passage qui permet d'aller du Palazzo Vecchio au Palais Pitti.

Au delà de ses différentes activités artistiques, il a conçu en 1550 un ouvrage de référence sur l'histoire de l'art Vies des plus excellents architectes, peintres et sculpteurs italiens, de Cimabue à notre temps.
Giorgio Vasari fonde l'Académie de dessin de Florence en 1563. Il meurt en 1574 à Florence.

Giorgio Vasari appartient au courant des maniéristes qui privilégie une représentation élégante et gracieuse, plutôt que naturelle.

Les chantiers menés par Giorgio Vasari étaient d'une ampleur telle qu'une préparation minutieuse était primordiale. Giorgio Vasari dessinait donc dans un format réduit les projets de fresques.
Ce sont quelques uns de ces dessins que le musée du Louvre a rassemblé dans une salle dédiée. Les explications sont assez claires et une photographie (hélas miniature au regard des fresques!) de l'oeuvre finale est présentée sous chaque dessin. Au delà des oeuvres de Giorgio Vasari, cette exposition permet de mieux appréhender le travail d'élaboration d'une fresque au XVIe siècle.

Les dessins sont consultables sur le portail Joconde des collections des musées de France.
Voici par exemple l'Etude de putto ailé:

Etude de putto ailé
La charité
Giorgio Vasari
Musée du Louvre

« Cette belle Etude de putto ailé a été mise en rapport avec le décor de la Salle de Cybèle et d'Opis, dans l'appartement des Eléments du Palazzo Vecchio. Mais il pourrait également s'agir d'une étude préparatoire pour le Putto tenant le foudre de la Forge de Vulcain, à la salle des Eléments. Le dessin révèle un autre aspect de la virtuosité graphique de Vasari, capable d'exploiter les possibilités de la sanguine, médium inhabituel chez lui, avec un tel degré de douceur et de variété dans les nuances que la feuille fut longtemps attribuée à Raphaël d'Urbin. » Source: musée du Louvre

Giorgio Vasari
Musée du Louvre


Exposition «Giorgio Vasari, dessins du Louvre», jusqu’au 6 février 2012
Plus d'informations sur le site du musée du Louvre www.louvre.fr

Si le billet vous a plu, merci de me laisser un commentaire...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire