vendredi 9 décembre 2011

Une allée du Luxembourg de Gérard de Nerval

Ecrites vers 1830 et parues en 1853, les Odelettes sont un ensemble d'une quinzaine de poèmes de Gérard de Nerval (1808 Paris-1855 Paris).
Le titre de cet ensemble de poèmes fait référence aux Odes de Pierre de Ronsard.

Les thèmes abordés dans ce court poème sont nombreux:
  • Première strophe: la fugacité de l'apparition, la vitesse, la légèreté, la joie, la jeunesse, ...
  • Deuxième strophe: la rêverie, la rencontre d'une "âme sœur", le désespoir et la dépression, ...
  • Troisième strophe: la rêverie, la fuite du temps, la nostalgie, les regrets, ...
On notera que les strophes sont semblables entre elles tant par le nombre que par la mesure des vers.

Une allée du Luxembourg

Elle a passé, la jeune fille,
Vive et preste comme un oiseau :
A la main une fleur qui brille,
A la bouche un refrain nouveau.

C'est peut-être la seule au monde
Dont le cœur au mien répondrait,
Qui venant dans ma nuit profonde
D'un seul regard l'éclaircirait !

Mais non, ma jeunesse est finie...
Adieu, doux rayon qui m'a lui,
Parfum, jeune fille, harmonie...
Le bonheur passait, il a fui !

Gérard de Nerval (Odelettes)

Ce poème est à rapprocher d'A une passante (Les Fleurs du Mal - 1857) de Charles Baudelaire.

L'Ecole de Culture Générale Henry-Dunant a réalisé une adaptation très réussie d'Une allée du Luxembourg:



Jardin du Luxembourg - Paris 6e

Aucun commentaire:

Publier un commentaire