lundi 30 janvier 2012

Quadrille de Sacha Guitry

Quadrille est une pièce de théâtre de Sacha Guitry créée en 1937 et adaptée au cinéma, également par Sacha Guitry, en 1938.

Le quadrille est une danse de bal du XIXe siècle, composée de cinq figures aux noms étonnants: pantalon, été, poule, pastourelle et finale. Il peut être dansé par quatre couples sous la forme d'un carré ou par deux couples face à face... ce qui nous ramène au film Quadrille.

Dans l'entre-deux guerres, Carl Herikson, un irrésistible acteur américain, arrive à Paris.
Parmi ceux qui l'accueillent à l'Hôtel Ritz de la place Vendôme, la journaliste Claudine André, Philippe de Morannes, rédacteur en chef de Paris-Soir et sa compagne, la comédienne Paulette de Nanteuil qui joue au Théâtre du Gymnase.
Le quadrille est en place...

L'intrigue est classique cependant la mise en scène est captivante: un rythme virevoltant, des répliques spirituelles et acides, un humour certain, ...
Les personnages sont complexes et n'ont pas les réactions que l'on aurait pu envisager:
Philippe, blessé mais digne, ne se laisse pas emporter par la jalousie et finit par obtenir ce qu'il veut, Claudine, au départ méfiante et distante, accepte facilement une demande en mariage, ...

Quadrille fut d'abord une pièce de théâtre.
La mise en scène théâtrale est soulignée par les longs plans-séquence, le petit nombre de décors (Hôtel Ritz, appartement de Philippe), les pauses forcées, la spontanéité des acteurs, ...

Sacha Guitry mène la danse avec brio.
Léger, en apparence, dans certaines de ses répliques, il s'avère particulièrement profond et réfléchi voire fin stratège ou tout simplement sensible:
« Dis-moi chérie, dis-moi que tu aimes l'automne! - Ah oui mais pourquoi? - Regarde-moi! J'en fais une question absolument personnelle! »

Son écriture est rythmée, les dialogues sont incisifs et justes. C'est tout l'esprit et la fantaisie de Sacha Guitry que l'on retrouve dans ce film.

C'est aussi, hélas, les généralisations récurrentes sur les femmes: « les petites garces, vous ne valez pas mieux les unes que les autres ».





Les thèmes de Quadrille sont variés:
- l'amour et la passion
- l'infidélité, le mensonge, la trahison (les deux lettres écrites par Paulette)
- la critique du show-business (Carl, adulé pour sa beauté, n'est pas bien malin)
- la manipulation psychologique
- la réputation et les rumeurs

Au final, l'amour triomphe!



« J'ai imaginé la situation dans laquelle se trouvent les deux personnages principaux de ma pièce au troisième acte, et tout de suite j'ai commencé cette scène. Je ne connaissais alors que l'état civil de cet homme et de cette femme. A la première réplique son caractère à lui m'était révélé. A la vingtième réplique leur sentiment réciproque m'était connu. Vers le milieu de la scène, j'avais deviné ce qui avait pu se passer avant, et au second tiers de la scène je savais comment se terminerait la scène.
Et en somme, Quadrille est une scène à deux personnages, précédée de deux actes et prolongée de trois, elle se noue pendant les deux premiers actes, les noeuds sont serrés pendant vingt-cinq minutes et elle se dénoue non sans difficulté pendant les trois derniers. Aux cours des six actes, si ma pièce présente quelques surprises, puis-je me permettre de vous dire que j'en ai été le premier surpris? »
Sacha Guitry 1937

Production : Les Films Modernes (Émile Natan)
Distribution : Les Distributeurs Associés
Scénario original et dialogues : Sacha Guitry d'après sa pièce Quadrille
Réalisation : Sacha Guitry
Acteurs: Sacha Guitry, Jacqueline Delubac, Gaby Morlay, Pauline Carton, Georges Grey, Jacques Vitry, Louis Baldy, Marguerite Templey
Sortie : 25 janvier 1938 au cinéma Marivaux à Paris

Si le billet vous a plu, merci de me laisser un commentaire...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire