vendredi 9 mars 2012

Les mangeurs de pommes de terre de Vincent Van Gogh


Les mangeurs de pommes de terre est un tableau de Vincent Van Gogh datant de 1885 et qui est exposé au Kröller-Müller Museum à Otterlo aux Pays-Bas.

Les mangeurs de pommes de terre
Vincent Van Gogh 1885
Huile sur toile 82*114 cm
Kröller-Müller Museum
Otterlo, Pays-Bas


Vincent Van Gogh vit à Nuenen, aux Pays-Bas, lorsqu'il peint ce tableau. La population de la ville le rejette car il est perçu comme un homme hors normes, qu'il est d'ailleurs. Seule la famille de Groot l'accepte dans son foyer et pose pour lui, contre quelque monnaie.

Un soir, de passage chez les Groot, il découvre ceux-ci autour d'un plat de pommes de terre.
Il lui semble tenir là un sujet d'exception et se met dès lors à peindre la scène.

Les Groot sont une famille de paysans, qui se réunit après une dure journée de travail autour d'un plat. Les visages sont marqués, l'épuisement est évident.

Sur la droite une femme sert le café. Au fond un homme regarde la femme qui sert, et boit une tasse de café.
Les trois autres personnages sont focalisés sur le plat, ils découpent la nourriture. Les pommes de terre sont probablement le fruit de leur culture, le seul élément qu'ils aient à consommer.
La petite fille au premier plan est vue de dos. Ce positionnement sombre et au centre permet au spectateur de se concentrer sur les autres personnages, qui sont eux, dans la pénombre.

Vincent Van Gogh exprime dans cette oeuvre sa compassion et sa sensibilité pour de pauvres paysans. Toutefois, il les peint tels qu'ils sont, bien réels, sans artifices, sans apporter une subjectivité qui aurait dénaturé cette scène.
La famille ne pose pas. Le spectateur devient témoin de ce moment intime.

Seule la lampe à huile éclaire, par endroits, la scène. Le jeu des lumières est fondamental dans ce tableau peu coloré. Les contrastes font ressortir tel objet ou telle partie du visage d'un personnage.

Le manque de lumière accentue la tristesse des regards. Les traits sont marqués.

Vincent Van Gogh adorait Jean-François Millet, qui peignait lui-même le monde rural.

Des glaneuses
Jean-François Millet 1857
Musée d'Orsay
Paris


Cependant, nous sommes à la fin du XIXe siècle et ce thème n'est pas apprécié dans les milieux artistiques.
Vincent Van Gogh ne rencontre donc aucun succès.

Vincent Van Gogh aime la littérature et se nourrit des oeuvres de Maupassant (Aux champs), Dickens (Les temps difficiles), Zola (Germinal), Balzac, Michelet, ...
Il retrouve chez certains de ces écrivains la compassion qu'il ressent envers les plus pauvres... étant lui-même dans le plus grand dénuement.

Si cet article vous a plu, merci de laisser un commentaire.

11 commentaires:

  1. Joli boulot ceux qui ont réussis a décrire tout ceci :) Ca m'a bien aidé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour votre commentaire

      Bonne soirée

      Isabel

      Supprimer
  2. merci d avoir creer cettte page , sa ma bien servi

    RépondreSupprimer
  3. il faut faire plusieurs chapitre pas tout dans le meme truc mais sinon sa ma bien servi §

    RépondreSupprimer
  4. C'est bien ça m'aide beaucoup pour l' HDA (Histoire Des Arts)

    RépondreSupprimer
  5. je reviens de l'expo "Van Gogh" au Borinage de Mons (Belgique) très belle exposition
    riche de documents écrits par VG , les lers croquis, peintures dessins , peintures à l'huile. J'ai pu suivre l'évolution de ce grand artiste . A voir et revoir

    RépondreSupprimer
  6. Genial je devais faire un exposé dessus sa ma vraiment aidé.

    RépondreSupprimer
  7. merveilleux tableau que nous avons vu à l'orangerie de paris , en 1972..le commentaire est judicieux ; la lumière (jaune) est fondamentale , aussi importante que les personnages, euxmêmes déja extraordinaires de simplicité

    RépondreSupprimer
  8. Merci. Cet article nous a bien aidés à enrichir notre intellect et notre culture générale. Plus d'informations auraient été les bienvenues sur ce fabuleux site de l'inthernaite. C'est quand même formidable de voir que des êtres humains tels que vous cherchent encore à transmettre, avec passion et envie, le savoir et la connaissance.
    Pleins de bisous et bonne continuation.
    Apollodore et Colette.

    RépondreSupprimer
  9. Une photo vaut milles mots.
    Un tableau hallucinant et inspirant de Vin Gogh.
    Merci pour l'analyse qui a tout explicité.

    RépondreSupprimer