mardi 12 juin 2012

Casse-pipe à la Nation de Jacques Tardi et Léo Malet

Casse-pipe à la Nation est un album de bande dessinée de Jacques Tardi, d'après le roman de Léo Malet extrait des Nouveaux mystères de Paris. L'ouvrage est publié aux éditions Casterman.

Casse-Pipe à la Nation
Jacques Tardi
d'après Les Mystères de Paris
de Léo Malet

L'action se déroule en 1957 et démarre à la gare de Lyon. Nestor Burma, le célèbre détective privé de Léo Malet, attend sa secrétaire à la descente du train mais celle-ci ne vient pas et Burma se dirige vers la foire du Trône. Il y aperçoit une belle brune qu'il suit dans le grand huit...

Les aventures de Nestor Burma se déroulent de nuit ou bien de jour sous une pluie forte. Les vignettes en noir et blanc sont parfaitement pertinentes pour retranscrire une atmosphère sombre et inquiétante.

Nestor Burma a pour terrain de jeu le XIIe arrondissement, qu'il parcourt largement au fil de l'ouvrage: gare de Lyon, entrepôts de vin de Bercy, métro le long du boulevard de Picpus, boulevard Soult, square Méliès, zoo de Vincennes, avenue de Saint-mandé, porte dorée, rue du Sahel, viaduc des Arts et à plusieurs reprises la Fontaine aux lions de la Place Félix Eboué.


Fontaine aux lions de la place Félix Eboué
Paris XIIe

Le lecteur découvre également qu'en 1957 la foire du Trône était installée place de la Nation et que le périphérique était en chantier.

Le Ier arrondissement est représenté avec la rue des Petits-Champs où l'agence de détective privé de Nestor Burma est installée.


Rue des Petits-Champs
Paris Ier
L'ouvrage est une magnifique promenade urbaine sur fond de crime. Jacques Tardi va jusqu'à clore cette bande dessinée par un plan du XIIe arrondissement dans lequel sont positionnées les différentes aventures de Nestor Burma.

Une présentation de l'ouvrage mise à disposition par l'INA:



Des mêmes auteurs:
Brouillard au pont de Tolbiac
120, rue de la Gare

Titre: Casse-Pipe à la Nation
Auteur: Jacques Tardi d'après Léo Malet
ISBN: 220339903
Editions: Casterman
Publication: 1996

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire