lundi 4 juin 2012

Judith et Holopherne I de Gustav Klimt

Judith et Holopherne I est une peinture de Gustav Klimt datant de 1901.

Judith et Holopherne I
Gustav Klimt 1901
Huile sur toile
Hauteur 84 cm Largeur 42 cm
Österreichische Galerie, Vienne



La tête d'Holopherne est à peine perceptible dans l'angle inférieur droit de la toile.
Judith vient de tuer Holopherne et pourtant son visage, ses yeux mi-clos expriment le plaisir et la volupté.

La tunique de Judith est transparente, son sein droit est perceptible, en revanche son sein gauche et son ventre sont dénudés, sans pudeur. Un collier en or et en pierreries lui enserre le cou. Sa chevelure est volumineuse et ses cheveux semblent frisés.
La main de Judith ne tient pas la tête d'Holopherne, elle est à peine posée, presque caressante.
Sa bouche, petite et légèrement entrouverte, exprime la sensualité. C'est la bouche d'une femme qui vient d'être embrassée ou qui se prépare à l'être
.
Par pure provocation, le regard de Judith est fixé sur le spectateur, ce qui, compte-tenu de l'atrocité de l'événement, le met tout à fait mal à l'aise.
En règle générale, les femmes symbolisent la vie, qu'elles portent en elles alors que dans cette oeuvre un crime atroce vient d'être commis par une femme et celle-ci ne semble en rien tourmentée.

En arrière-plan quelques arbres stylisés sont représentés.

La toile est mise en valeur par un cadre en cuivre martelé. Réalisé par Georg Klimt, le frère de Gustav, le cadre ajoute à l'atmosphère irréelle de la scène.

Gustav Klimt ne semble pas chercher la morale, seule semble mise en exergue la volonté extraordinaire de cette femme.

Une autre peinture de Gustav Klimt, Judith et Holopherne II, traite du même sujet dans une atmosphère cependant radicalement différente...

La légende de la décapitation d'Holopherne par Judith peut être consultée ici.

7 commentaires:

  1. Ce personnage a vraiment inspiré de nombreux artistes! J'étais il y a peu dans celles d'Artemisia Gentileschi et de son entourage, bien différentes de celle-ci

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir Eimelle,

    Merci pour votre commentaire.
    Effectivement, les représentations de Judith réalisées par Artemisia Gentileschi révèlent toute la cruauté et l'atrocité de l'événement.

    Bonne soirée
    Isabel

    RépondreSupprimer
  3. je trouve cette toile tres tres belle

    RépondreSupprimer
  4. Bonsoir,

    Je vous remercie pour votre commentaire.
    Il s'agit effectivement d'une oeuvre fascinante tant par sa beauté que par l'atrocité de l'événement présenté.

    Très bonne soirée

    Isabel

    RépondreSupprimer
  5. C'est la toile la plus puissante jamais faite sur la force féminine selon moi

    RépondreSupprimer