samedi 4 août 2012

Leporello de Jean Dutourd

Leporello est un roman de Jean Dutourd publié chez Plon en 2007.



Le titre de l'ouvrage renvoie au valet de Don Juan dans l'opéra Don Giovanni de Mozart créé en 1787.



Don Giovanni, personnage historique de la fin du XVe et du début du XVIe siècle, a été également mythifié par la pièce Don Juan de Molière datant de 1665.
A travers le regard du valet Leporello, le lecteur découvre quelques événements qui auraient jalonné les quatorze dernières années de la vie de Don Juan, transposée au XVIIIe siècle.

Le séducteur aurait sévi en Espagne, en France ou encore en Allemagne, choisissant les plus belles femmes, de préférence innocentes.

Leporello observe et apporte un jugement à la fois critique et affectueux sur son maître et sur son époque.
Don Juan est présenté sans fard: vieux et enlaidi par les multiples maladies dites « glorieuses blessures » contractées auprès de ses nombreuses conquêtes.

A Paris, Don Juan montre tout son cynisme:
« Voici une scène particulièrement réussie qui eut lieu au cours d'un de nos séjours à Paris, capitale de la France. Nous avions loué un appartement place Dauphine qui donnait sur le quai des Orfèvres. Une femme qu'il avait séduite vint frapper à sa porte en criant : « Ouvre, Giovanni, je sais que tu es là! Ouvre-moi, mon chéri, mon adoré, ouvre, je t'en prie, je t'en supplie! » Effectivement, mon maître était à la maison et non pas à courir les officines du Palais-RoyalLe tapage de la délaissée l'attira à la fenêtre. Il était en robe de chambre tenant par la taille une femme à moitié nue.
« La Seine est là! » cria-t-il à l'éplorée en montrant du doigt le fleuve, puis il referma la fenêtre. »

A l'inverse, le chevalier de Seingalt, dit Casanova est présenté bien plus favorablement par Leporello:
« Au contraire de Don Giovanni, il aimait les femmes et le leur montrait par sa bienveillance, par l'infatigable curiosité avec laquelle il écoutait leur bavardage, par les cadeaux qu'il leur faisait, par une façon inimitable qu'il avait de les persuader pendant vingt-quatre heures qu'elles étaient chacune l'élue de son coeur. Le plus extraordinaire est que le lendemain matin il les quittait à tout jamais, sans délai et ne leur laissant que de tendres souvenirs. »

A force de déshonorer les jeunes filles et leur famille sans le moindre remords, Don Juan finit par payer ses méfaits...

Titre: Leporello
Auteur: Jean Dutourd, de l'Académie Française.
Editeur: Plon.
ISBN: 9782259206051

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire