lundi 10 septembre 2012

Le lion de Jacques Charpentreau

Le lion

A Denfert-Rochereau
Sur son socle là-haut
Un lion très comme il faut
Surveille les autos
Du matin jusqu’au soir
Il fait plaisir à voir
Image du devoir
C’est un lion sans histoires

Quand le temps est au beau
Le lion fait du vélo
Quand le temps est à l’eau
Il fait du pédalo
Il va voir ses amis
Les chevaux de Marly
Les lionceaux et les lions
Place de la Nation

Au milieu de la nuit
Le lion bâille et s’ennuie
Il saute de son socle
Il chausse son binocle
Il prend son parapluie
Et disparaît sans bruit
Dans les rues de Paris
La nuit les lions sont gris

Il revient au matin
D’un pas plus incertain
Il ôte son binocle
Il saute sur son socle
Et devient aussitôt
Un lion très comme il faut
Immobile là-haut
A Denfert-Rochereau

Comme un vieux Parisien
Le lion va le lion vient
Personne n’en sait rien
Mais en écoutant bien
On entend tout là-haut
A Denfert-Rochereau
Le gros lion qui ronronne
Ne le dis à personne

Jacques Charpentreau


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire