lundi 3 septembre 2012

Le Magasin des Suicides de Jean Teulé

Le Magasin des Suicides est un roman de Jean Teulé publié aux éditions Julliard en 2007.



Dans cet ouvrage à l’humour acide et particulièrement efficace, Jean Teulé nous livre une histoire décalée, fruit de son imagination.

L’histoire se déroule quelques siècles après notre ère. Le monde a changé. Les Etats-Unis ont été rayés de la carte, les pluies sont acides, le gouvernement tente de reconstruire la couche d’ozone, … Dans cet environnement apocalyptique, un magasin vend du matériel pour aider les clients à réaliser leur suicide.
« Vous avez raté votre vie? Avec nous, vous réussirez votre mort! » 
La famille Tuvache qui tient cette boutique évolue dans la tristesse et la dépression. Un beau jour, un troisième enfant naît dans cette famille et malheureusement pour l’équilibre de cette dernière, le petit Alan est la joie de vivre personnifiée…

Le lecteur imagine aisément le recensement des méthodes de suicide qu’a dû réaliser Jean Teulé pour écrire cet ouvrage. Recensement également des grands suicidés de l’Histoire : Cléopâtre, Bérégovoy (encore qu’il y ait débat pour ce cas), Marilyn Monroe, Vincent Van Gogh, Alan Turing, Kurt Cobain, …

Toutefois, ce n’est pas l’ouvrage adéquat si l’on recherche une réflexion sur le suicide ou l’au-delà.
D’ailleurs, le lecteur notera que les seules personnes qui décèdent, durant le roman, meurent de rire…

Cet ouvrage permet toutefois de (re)découvrir Alan Turing :

« Alan Turing (1912 - 1954) est un mathématicien britannique, auteur de l'article fondateur de la science informatique qui allait donner le coup d'envoi à la création des calculateurs universels programmables (ordinateurs). Il y présente sa machine de Turing et les concepts modernes de programmation et de programme. Il est également à l'origine de la formalisation des concepts d'algorithme et de calculabilité qui ont profondément marqué cette discipline. Son modèle a contribué à établir définitivement la thèse Church-Turing qui donne une définition mathématique au concept intuitif de fonction calculable. 
Durant la Seconde Guerre mondiale, il joue un rôle majeur dans les recherches sur les cryptographies générées par la machine Enigma utilisée par les nazis. Après la guerre, il travaille sur un des tout premiers ordinateurs, puis contribue de manière provocatrice au débat déjà houleux à cette période sur la capacité des machines à penser en établissant le test de Turing. 
En 1954, Turing meurt d'un empoisonnement au cyanure. Le moyen d'ingestion du poison aurait été une pomme partiellement mangée (une légende tenace, et démentie, y voit l'origine du logo de la firme Apple) retrouvée près du corps de Turing et qui aurait été imbibée de cyanure. » 
Source : Wikipédia Fiche Alan Turing 

Le magasin des suicides bouscule nos normes habituelles et nous transporte dans une réflexion sur l’environnement. L’auteur, au passage, nous culpabilise pour le manque de prise de décisions courageuses pour la préservation de l’environnement. Espérons que Jean Teulé ne sera pas aussi bon visionnaire que Jules Verne…

Le roman est rythmé, du fait de la taille réduite de ses chapitres. Les dialogues contiennent des répliques spirituelles et efficaces. Les jeux de mots abondent. Cependant le vocabulaire est parfois trop familier et la psychologie des personnages n’est pas très développée.

« Moi, souvent le soir, soulevant le rideau de notre chambre, je les regarde tomber des tours de la cité. Le parpaing à une cheville, on dirait des étoiles filantes. Lorsqu'ils sont nombreux, les nuits de défaite sportive par l'équipe locale, on croirait du sable qui coule des tours. C'est joli. » Cet extrait dérangeant n’est pas sans rappeler les événements de 2001. Provocation?

Au final et à une époque où on ne peut plus rire de tout, ce roman décalé est à prendre avec du recul

Un film d'animation réalisé par Patrice Leconte sort ce mois-ci. En voici la bande annonce :



Titre : Le magasin des suicides
Auteur : Jean Teulé
Editeur : Julliard
Date de parution : 4 janvier 2007
ISBN: 9782260017080

1 commentaire:

  1. Bonjour,

    Merci pour cet article qui va m'être bien utile car nous allons l'étudié en classe.

    RépondreSupprimer