lundi 1 octobre 2012

La nuit dernière au XVe siècle de Didier van Cauwelaert

La nuit dernière au XVe siècle est un roman de Didier van Cauwelaert (prix Goncourt en 1994 pour Un aller simple) paru en 2008 aux éditions Albin Michel.



La nuit dernière au XVe siècle est l’histoire de Jean-Luc Talbot, contrôleur des impôts qui, dans le cadre d’un simple contrôle fiscal, est rattrapé par un passé lointain de cinq siècles. Il revit alors une histoire d’amour passée avec la belle Isabeau de Grénant… et son esprit rationnel se heurte à ses sensations et aux manipulations dont il pense faire l’objet.

L’écriture est fluide, la lecture est agréable voire drôle. Le lecteur a toutefois quelques difficultés à intégrer une histoire à ce point irrationnelle et invraisemblable :
« - Marie-Pierre. Qu’est-ce qu’il m’est arrivé, concrètement, la nuit dernière ?
- Vous êtes parti au XVème siècle, dans la mémoire d’Isabeau. Concrètement, comme vous dites, elle a reconstitué dans l’astral son époque, le décor de vos amours et le corps de Guillaume- mais à partir de votre matos d’aujourd’hui, si vous voyez ce que je veux dire. C’était de vraies retrouvailles physiques. Quand elle tirait la substance de Guillaume, c’était vous le fournisseur. »
Le lecteur notera également la référence à la Ballade des pendus de François Villon :
« Quant de la chair, que trop avons nourrie, Elle est pieça devoree et pourrie, Et nous les os, devenons cendre et pouldre. De nostre mal personne ne s'en rie : Mais priez Dieu que tous nous vueille absouldre! »
Titre : La nuit dernière au XVe siècle
Auteur : Didier Van Cauwelaert
Editions : Albin Michel
ISBN : 9782226182203
Date de parution: février 2008

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire