lundi 25 février 2013

L'Etoile d'Edgar Degas

L'Etoile est une oeuvre d'Edgar Degas réalisée vers 1876-1877.

L'Etoile
environ 1876-1877
Pastel sur monotype
58 cm par 42 cm
Musée d'Orsay Paris


La danseuse-étoile représentée est en position d'attitude. Sa jambe droite est à peine fléchie et porte le mouvement. La jambe gauche de la danseuse disparaît totalement sous son tutu romantique. Elle porte sur la tête et au niveau de son corsage des fleurs rouges-orangées. Les bras déployés assurent l'équilibre et expriment le mouvement. L'élan de la danseuse se perçoit également dans le flottement du ruban qu'elle porte autour du cou, la forme du tutu qui semble se soulever, la position jetée en arrière de sa tête, ...
C'est un moment de grâce éphémère qu'Edgar Degas a cherché à représenter.

Un homme se tient sur la scène en costume de soirée sombre. Il surveille la danseuse. Sa présence sur scène et son visage caché inspirent la méfiance. La position de son bras indique qu'il est en attente, loin de l'admiration du spectacle offert par la danseuse-étoile. En somme, sa présence est inquiétante et crée un contraste avec la danseuse.

La partie supérieure de la toile restitue le décor du spectacle. Elle est organisée en trois plans colorés: un premier plan beige-orangé qui cache l'homme, un deuxième plan marron qui cache d'autres danseuses et un troisième et dernier plan aux touches vertes et bleues, presque céleste. Il est difficile de décrire ce que représente ce décor.

Le sol de la scène occupe une majeure partie de la toile. Les tons gris bleutés vaporeux de ce sol accueillent la féerie du spectacle, tels des nuages. Edgar Degas rehausse avec ces couleurs, l'impression d'un immense espace autour de la danseuse. Elle est sensuelle, scintillante, magique, ...
Le spectacle semble vu d'une loge située sur le côté droit de la scène. Le spectateur est à la fois éblouit par la danseuse-étoile et préoccupé par l'homme en arrière-plan ainsi que par les danseuses cachées qui se préparent au spectacle. Il navigue entre poésie et réalité.

L'oeuvre utilise une technique créée par Edgar Degas. Le dessin est exécuté à l'encre grasse sur un support épais, puis ce support est pressé contre une feuille de papier, une seule fois (monotype) ou bien plusieurs fois. Le peintre affine ensuite son oeuvre au pastel. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire