jeudi 14 février 2013

Miss Lala au cirque Fernando d'Edgar Degas

Miss Lala au cirque Fernando est une peinture d'Edgar Degas datant de 1879.

Miss Lala au cirque Fernando
Edgar Degas
1879
Huile sur toile
177 cm par 77,5 cm
National Gallery de Londres

Miss Lala Kaira, la femme suspendue, est une acrobate qui est hissée au-dessus de la piste par la seule force de ses mâchoires. Cette femme métis fut aussi dénommée la Vénus des tropiques
Elle mord un tissu accroché par un crochet à un câble. Le spectateur ne peut voir la poulie au sommet du câble. Ce dernier barre la toile de bas en haut dans un mouvement légèrement oblique.

La posture de l'acrobate épouse les éléments d'architecture qui l'entourent: sa tête en arrière et son bras droit suivent l'inclinaison de la poutrelle du toit, son corps vertical suit le prolongement des piliers, ses pieds prolongent l'inclinaison d'une poutrelle située sous ceux-ci. Bien qu'Edgar Degas fixe la position de l'acrobate, les mouvements des bras et la contraction puissante des jambes traduisent l'effort physique.

L'intérieur du cirque structure la toile: les poutrelles de la charpente métallique (au sommet) s'appuient sur des piliers décorés. Si l'arrière-plan est très structuré, le premier plan est, quant à lui, dépouillé, vide. L'acrobate placée dans le coin supérieur gauche et le seul câble renforcent la sensation de vide dans cette toile et, de fait, l'angoisse du spectateur. 
Miss Lala est vue par le spectateur de la toile en contre-plongée comme la verraient de véritables spectateurs du cirque.

Des fenêtres carrées et une ouverture octogonale laissent imaginer que la représentation se déroule le soir.

La couleur orangée domine largement cette toile. La couleur de peau de Miss Lala ne crée pas de contraste avec le fond orangé flamboyant. Son costume blanc et or semble éclairé par un projecteur depuis la piste du cirque. Il se fond également dans la toile.

Le cirque Fernando était situé à Paris, à l'angle de la rue des Martyrs et du boulevard Rochechouart, à Montmartre. Fondé en 1873, il portait le prénom de son créateur Fernando Geert. Il pouvait accueillir 2500 spectateurs. En 1897, Jérôme Medrano, clown vedette du cirque le racheta. 
Le bâtiment est détruit en 1973 suite à une vente malheureuse à un promoteur immobilier.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire