samedi 9 mars 2013

Sous des dehors si calmes de Jacqueline de Romilly

Sous des dehors si calmes est un recueil de nouvelles de Jacqueline de Romilly, paru en 2002 aux éditions de Fallois.



Jacqueline de Romilly (1913-2010) fait ses études à Paris (Lycée Louis-le-Grand, E.N.S. de la rue d'Ulm et Sorbonne). En 1930, la première année où les filles peuvent concourir, elle obtient le premier prix du concours général des Lycées en latin et le deuxième prix en grec ancien. Elle sera, par la suite et pendant de nombreuses années, présidente de notre chère Association des lauréats du Concours Général.

« Des nouvelles ne devraient pas avoir besoin de préface, elles devraient se suffire à elles-mêmes. Mais je suis trop professeur dans l'âme pour m'abstenir de tout commentaire ; et je déteste trop les malentendus pour ne pas tenter de m'expliquer, même brièvement. Dans les récits qui suivent, une femme dit «je», et ce n'est pas moi ; c'est une certaine Anne, qui évoque des moments passés dans sa maison du Lubéron. Peut-être y a-t-il, en effet, des ressemblances. Pourtant, non, ce n'est pas moi. Alors, qui est-elle ? Je viens de l'appeler Anne ; et elle est un peu comme l'indéfini en anglais : an, any, c'est-à-dire n'importe qui. Mais il se trouve aussi qu'elle est placée là dans des conditions particulières. Alors qu'elle a une vie organisée à Paris, on ne la voit que dans sa maison du Lubéron, dans son jardin, dans le silence et la paix de la campagne. Elle est là, coupée de toutes les difficultés de la vie courante, du métier, de la famille ou de la politique. Dans le silence, on s'ouvre tout naturellement aux méandres et aux surprises de la vie intérieure. »

Malgré cette préface, le lecteur ne peut s'empêcher de penser que la narratrice, Anne, a bon nombre de points communs avec l'auteure ... Ce sont, à l'évidence, les impressions délicates et les observations précises de Jacqueline de Romilly qui sont détaillées dans cet ouvrage.

Sous des dehors si calmes est un recueil de neuf nouvelles parues dans un magazine de santé entre 1998 et 2002. Comme une suite de flash-backs, le lecteur découvre différents épisodes de la vie d'Anne. Il est étonnant de constater que la mort de son mari est mentionnée en quelques lignes alors même que l'attaque d'un écureuil par une pie mobilise la totalité d'une nouvelle. La pudeur, assurément.

De par sa construction, la qualité de la langue et la délicate observation des paysages, comme des sentiments, cet ouvrage est, à l'évidence, unique dans la littérature française.

Sans emphase, Jacqueline de Romilly nous prodigue quelques leçons de vie dont celle-ci:
« La présence saisissante du bonheur, à l'état pur, ne pouvait être perçue que plus tard, une fois brisés l'enchaînement de l'action et l'élan vers l'avenir. Le bonheur ne peut prendre son éclat que dans le souvenir, après coup. Alors, parfois, il resurgit, paré d'un éclat irremplaçable; il vous suffoque et vous éblouit.
Le bonheur ne rayonne jamais autant que lorsqu'il a échappé à la fuite des jours et à l'urgence de la vie réelle, pour reparaître soudain enveloppé [...] dans une impalpable résille d'or. »

Titre: Sous des dehors si calmes
Auteur: Jacqueline de Romilly
Editeur : Editions De Fallois (15 octobre 2002)
ISBN: 9782877064538

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire