mercredi 11 février 2015

La femme qui dit non de Gilles Martin-Chauffier

"Dans les antichambres de Laval, Pétain, Darlan et des autres, il avait rencontré un certain François Mitterrand."
"On attendait Eugène Claudius-Petit, on a eu François Mitterrand.
Et là, stupéfaction, le sosie de Tino Rossi a pris la parole. Misia, rieuse, a éprouvé la même stupeur et m'a demandé tout bas s'il allait chanter. Un danseur de tango gominé parlait au nom du peuple. [...] Il ne clignotait pas encore des yeux comme une enseigne lumineuse survoltée et n'avait pas tout à fait mis au point sa façon un peu heurtée de parler en sourdine mais il alternait avec esprit le miel et le fiel."

Aucun commentaire:

Publier un commentaire