C’est quoi une fausse couche précoce ?

Les médecins parlent souvent de fausse couche précoce (FCP) pour désigner l’arrêt spontané d’une grossesse de moins de 14 semaines. Même si l’expression est aujourd’hui plus utilisée que jadis, elle reste toujours assez ambiguë chez certains. Voici donc ce que vous pourriez comprendre réellement de la fausse couche précoce (FCP).

Définition de la FCP

La FCP (fausse couche précoce) est l’expulsion d’un embryon avant les 14 premières semaines d’aménorrhée (SA). Elle concerne notamment les grossesses intra-utérines. L’expression « ’fausse couche précoce »’ fait aussi appel indirectement à la fausse couche tardive (FCT). Ici, l’expulsion de l’embryon se fait entre 14 SA et 22 SA.

A lire en complément : C’est quoi une intolérance alimentaire ?

Il convient également de faire la nuance entre un accouchement prématuré et une fausse couche que celle-ci soit précoce ou non. En effet, lorsque la grossesse dépasse 22 SA avant d’être expulsée, on parle d’accouchement prématuré.

Il y a aussi les fausses couches spontanées à répétition. Il est question ici de 3 fausses couches consécutives avant 14SA. Cela touche environ 3 couples sur 100 parmi les plus fertiles. Notez de même qu’en France, 12 à 15 % des grossesses subissent une fausse couche précoce. Généralement, la FCP survient avant 12 SA.

Lire également : Quand est-ce que le stress peut tuer ?

Qu’est-ce qui provoque la fausse couche précoce ?

L’âge de la porteuse de la grossesse est un facteur favorable à la fausse couche précoce. En effet, lorsque vous avez plus de 36 ans, vous êtes plus exposé au risque de FCP. Si vous avez aussi des antécédents de fausses couches ou de mort fœtale in utéro, vous êtes plus exposé à la fausse couche précoce.

De même, les maladies maternelles chroniques comme le diabète, les fibromes et le lupus présentent des risques pour une fausse couche précoce. La malformation congénitale utérine est aussi une cause de fausse couche précoce. À cela, s’ajoute l’alimentation de la femme en état de grossesse. Par exemple, la caféine, les aliments crus, l’excès d’alcool et le tabac peuvent être à l’origine d’une fausse couche précoce.

Comment reconnaître une fausse couche précoce ?

Pour confirmer une fausse couche précoce, il est important de consulter un médecin. Cependant, certains symptômes peuvent déjà vous mettre la puce à l’oreille. Comme signes de fausse couche précoce, vous remarquerez des douleurs utérines accompagnées de pertes vaginales (rouges ou rouges vives). La perte de sang peut aussi être suivie d’une expulsion de caillots.

Quoi qu’il en soit, l’avis d’un médecin est indispensable pour conclure une fausse couche précoce. Il faut aussi noter que dans certains cas, cela peut passer inaperçu, sans signes notoires.

à voir

C’est quoi HDMI 2.1 ?

Êtes-vous intéressé par la récente version d’HDMI ? Les câbles HDMI vous permettent de connecter votre appareil à une source pour diffuser des images, des vidéos ...