C’est quoi une intolérance alimentaire ?

Chaque individu est unique en son genre. Pas seulement au plan émotionnel et physique, mais aussi au plan biologique. Sur ce dernier point, on rencontre parfois des personnes qui souffrent d’intolérance alimentaire. Qu’en est-il réellement ?

Qu’est-ce que l’intolérance alimentaire ?

Après la consommation de certains aliments, quelques personnes sont sujettes à des « réactions digestives de type inflammatoires ». Cette inflammation est souvent la conséquence d’une mauvaise absorption d’un petit groupe de composés alimentaires. Le diagnostic des intolérances alimentaires, contrairement à certains maux, peut prendre du temps.

A découvrir également : C’est quoi une fausse couche précoce ?

Sachez qu’il y a une grande différence entre intolérance alimentaire et allergie alimentaire. En effet, l’allergie alimentaire à la particularité de faire intervenir le système immunitaire. Les réactions allergiques sont rapidement perceptibles en près d’une heure environ après avoir consommé l’aliment. Par contre, l’intolérance alimentaire n’est pas facilement détectable et n’implique pas le système immunitaire.

Quels sont les symptômes de l’intolérance alimentaire ?

Plusieurs symptômes peuvent signaler une intolérance alimentaire. Mais, les symptômes les plus connus sont digestifs. Les personnes concernées par ce mal souffrent souvent de maux de ventre, de ballonnement, de constipation, des nausées, des gaz et aussi des vomissements. On note parfois de forts maux de tête, les malaises et la sensation d’être tout le temps fatigué.

A voir aussi : C'est quoi le malaise ?

Notez que tous les symptômes n’apparaissent pas ensemble. Ils apparaissent progressivement après la consommation de l’aliment responsable. L’un des plus graves symptômes de l’intolérance alimentaire est le dysfonctionnement des cellules de la paroi intestinale. Ce symptôme est souvent commun aux personnes dont l’organisme ne tolère pas le gluten. La destruction de ces cellules se constate plus chez les adultes. Elle peut entraîner des complications comme l’anémie et l’ostéoporose. 

Quelles sont les causes de l’intolérance alimentaire ?

Il est très complexe de faire une liste des causes de l’intolérance alimentaire. C’est uniquement suite aux analyses qu’on peut connaître les raisons d’une intolérance chez un patient. Ceux qui développent une intolérance face aux lactoses souffrent généralement d’un manque de lactase. Il s’agit d’une enzyme que sécrètent les intestins afin de faciliter la digestion du lactose.

Une intolérance de type « céliaque » à des origines génétiques. On retrouve également pleines d’autres causes dont : la présence de certaines substances (comme le glutamate, les sulfites et les histamines) dans les aliments.

Comment diagnostiquer et traiter une intolérance alimentaire ?

Plusieurs examens permettent de diagnostiquer les causes d’une intolérance alimentaires. Il s’agit souvent d’analyse poussée et très précise. Par exemple, dans le cas d’un cœliaque, vous devez faire une fibroscopie et un dosage d’anticorps. Le mode de traitement d’une intolérance alimentaire est la suppression de la substance en cause de votre alimentation. C’est la seule solution pratique et efficace à ce jour.

à voir