Comment arrêter le congé parental ?

Vous avez décidé de cesser de travailler durant quelque temps afin de vous occuper de votre enfant qui vient de naître. Par contre, vous comptez interrompre votre congé parental pour une raison donnée. Pour reprendre le service avant le terme de votre pause, plusieurs démarches sont à mener.

Vérifier votre éligibilité

Lorsque vous souhaitez arrêter votre congé parental, vous devez d’abord vérifier si vous avez la possibilité de prétendre à une interruption de pause. Selon l’article L 1225-52 du Code du Travail, vous pouvez faire cette demande uniquement si certaines situations vous l’imposent.

A découvrir également : Les incontournables boutiques de jouets à Paris pour des cadeaux de qualité

Concrètement, vous devez faire face à une diminution importante des ressources de la maison. Aussi, vous devez être touché par le décès de votre enfant. Dans ces conditions, votre employeur ne peut pas vous empêcher de réintégrer votre poste de manière anticipée. Dans le cas contraire, il est en mesure de rejeter votre requête.

Indiquer votre projet de reprise anticipée

Une fois que vous êtes éligible à reprendre le travail, vous devez indiquer votre projet de reprise anticipée. Cela peut être dans le cadre d’un retour au travail à temps partiel afin d’élever votre enfant. Si vous comptez effectuer plus d’heures, vous devez avoir l’accord de votre employeur.

A voir aussi : Découvrez les meilleurs festivals pour enfants à Paris

Informer son employeur

Avertir son dirigeant est l’étape suivante dans votre demande de reprise anticipée. Vous devez transmettre une lettre recommandée avec accusé de réception à votre patron au moins un mois avant la date souhaitée. Précisez d’abord dans votre courrier votre identité et vos coordonnées. Ensuite, inscrivez la date de début et de fin initialement prévue pour votre congé parental.

Renseignez après le motif pour lequel vous voulez arrêter votre pause. Mentionnez également votre projet de reprise et la date à laquelle vous comptez vous rendre en entreprise. Votre employeur doit accepter votre requête si vous répondez aux critères évoqués par la loi.

Son accord doit vous parvenir au plus tard à la date que vous avez mentionnée dans votre lettre. Il peut aussi donner son autorisation dans le mois qui suit votre demande.

Quelle est la durée du congé parental ?

Après la naissance de votre enfant, vous avez la possibilité de faire une demande de congé parental. Cette pause vous aide à prendre soin de votre petit pendant quelques mois. Elle dure 1 an maximum et peut être renouvelée par tranche de 1 an au plus en fonction du nombre d’enfants nés.

Dans le cadre d’une adoption d’un enfant de 3 à 16 ans, vous ne pouvez pas renouveler votre congé.

Les conséquences d’une reprise anticipée sur vos droits et votre carrière professionnelle

Si vous envisagez de reprendre votre travail avant la fin de votre congé parental, pensez à bien prendre en compte les conséquences que cela peut avoir sur vos droits et votre carrière professionnelle.

Sachez qu’une reprise anticipée mettra un terme à votre congé parental. Vous ne pourrez plus bénéficier du temps restant. Si vous avez demandé une prolongation de votre congé jusqu’à l’âge de 3 ans de l’enfant, cette demande sera aussi annulée.

Lorsque vous reprenez le travail après un congé parental, certains changements peuvent se produire dans l’entreprise. Il est possible que vous soyez affectée à un autre poste ou que vos horaires diffèrent afin que vous puissiez concilier vie professionnelle et vie familiale.

Notez que selon la loi française, aucun employeur ne peut licencier une salariée en raison d’une grossesse ou d’un congé maternité. Si vous prenez la décision de revenir au travail prématurément pendant votre période de congé parental et qu’il y a des difficultés avec votre employeur par rapport à cette situation, alors cela pourrait entraîner une rupture du contrat qui serait considérée comme étant abusive.

Les alternatives possibles au congé parental pour s’occuper de son enfant

Si vous envisagez de quitter votre travail pour prendre soin de votre enfant, sachez que le congé parental n’est pas la seule option qui s’offre à vous. Effectivement, il existe d’autres solutions qui peuvent répondre à vos besoins et à ceux de votre famille.

La première alternative est le temps partiel. Vous pouvez demander à réduire vos heures de travail afin d’avoir plus de temps libre pour vous occuper de votre enfant. Cette solution peut être intéressante si vous ne souhaitez pas arrêter complètement de travailler ou si vous avez besoin d’un revenu régulier.

La seconde option est le télétravail. Si votre entreprise offre cette possibilité, cela peut être une bonne alternative au congé parental. Le télétravail permet effectivement de travailler depuis chez soi et ainsi concilier vie professionnelle et vie familiale.

Si aucune des options précédentes ne convient à vos besoins, il reste toujours la possibilité de faire appel aux services d’une nounou ou d’inscrire son enfant dans une structure telle qu’une crèche ou un centre aéré.

Pensez à bien ajuster votre organisation pour concilier vie familiale et vie professionnelle dans ce nouveau contexte.

à voir

C’est quoi une fausse couche précoce ?

Les médecins parlent souvent de fausse couche précoce (FCP) pour désigner l’arrêt spontané d’une grossesse de moins de 14 semaines. Même si l’expression est aujourd’hui ...