Origines et Histoire de Tsukuyomi, le dieu de la Lune

Tsukuyomi est un dieu important dans la mythologie japonaise. Il est considéré comme le dieu de la lune et est souvent associé à la beauté, la sagesse et le calme. Dans cet article, nous allons parler des origines et de l’histoire de Tsukuyomi à travers les différentes versions de ses légendes et leur signification.

D’où vient Tsukuyomi ?

Selon la mythologie japonaise, Tsukuyomi est né de l’œil droit d’Izanagi (le dieu créateur) lorsqu’il se lavait après son voyage dans le monde souterrain. Le dieu créateur avait ordonné à Izanami son épouse, de donner naissance à des dieux. Malheureusement Izanami meurt lorsqu’elle a donné naissance à Kagutsuchi le dieu du feu. Dans sa colère, Izanagi a tué Kagutsuchi et, en se lavant pour se purifier de ce meurtre, il a donné naissance à Tsukuyomi.

A lire également : Voyager en camping-car : les différentes raisons de le choisir pour le voyage ?

Une autre version de l’histoire raconte que Tsukuyomi est né de la sueur d’Izanagi, quand elle tomba sur la terre. Dans les deux versions, Tsukuyomi est considéré comme un dieu majeur même s’il n’est pas particulièrement populaire auprès des Japonais. Cela peut être dû au fait que la lune est considérée comme un astre secondaire dans la culture japonaise, par rapport au soleil.

Le mythe de Tsukuyomi

Dans le mythe de Tsukuyomi, le dieu de la lune est présenté comme un personnage complexe. Selon certaines versions du mythe, Tsukuyomi est un dieu plutôt solitaire et mystérieux. Il est souvent décrit comme un personnage introverti qui préfère rester seul et contempler la beauté de la lune.

A lire en complément : Décalcomanies en céramique : techniques, astuces et inspirations pour débutants et professionnels

Dans d’autres versions de la mythologie japonaise, Tsukuyomi est présenté comme un dieu violent et cruel. Selon cette version, Tsukuyomi a été invité à un banquet par sa sœur Amaterasu, la déesse du soleil. Au cours du banquet, Tsukuyomi a tué un serviteur d’Amaterasu, provoquant la colère de sa sœur. Depuis cet événement, Tsukuyomi est considéré comme un dieu impur et est souvent évité par les autres dieux.

La famille de Tsukuyomi

Tsukuyomi est considéré comme l’un des enfants d’Izanagi et d’Izanami, les deux dieux créateurs qui ont créé les îles du Japon et les dieux qui les peuplent. Izanagi et Izanami ont donné naissance à plusieurs enfants, dont Tsukuyomi, ainsi qu’Amaterasu la déesse du soleil, et Susanoo le dieu de la mer et des tempêtes.

Tsukuyomi a également été marié à la déesse de la nourriture Uke Mochi, qui a créé une abondance de nourriture pour le dieu de la lune. Cependant, dans certaines versions du mythe japonais, Tsukuyomi a tué Uke Mochi, soit par accident, soit par colère, ce qui a provoqué la colère des autres dieux et a conduit à son exclusion de la cour céleste.

Signification de Tsukuyomi

Malgré le manque de popularité de Tsukuyomi dans la culture japonaise, le dieu de la lune a une signification importante dans la mythologie japonaise. En tant que dieu de la lune, Tsukuyomi est souvent associé à la beauté et à la sagesse. Il est également considéré comme un guide spirituel, aidant les gens à trouver leur chemin dans l’obscurité.

De plus, Tsukuyomi est considéré comme un dieu important dans la culture Shinto, la religion traditionnelle japonaise. Dans le Shintoïsme, les dieux sont considérés comme des forces naturelles et Tsukuyomi est considéré comme un dieu qui contrôle la lune, qui représente une force naturelle importante dans la culture japonaise.

à voir