Comment l’hélicoptère décolle-t-il ?

L’hélicoptère est l’un des moyens de transport aérien les plus utilisées. Plus accessible qu’un avion, il permet également d’effectuer des déplacements sur de longues distances. Mais il est beaucoup plus utilisé pour les déplacements urbains. Lorsqu’il est comparé à un avion, on remarque la différence au niveau du décollage. Contrairement à l’avion qui nécessite de rouler sur une distance donnée, l’hélicoptère décolle de manière verticale. Comment cela se passe-t-il ? Découvrez dans cet article toutes les informations relatives au décollage de l’hélicoptère.

Quel est le principe de fonctionnement de l’hélicoptère ?

Un hélicoptère ne possède pas d’aile. Il vole grâce à ses rotors (un rotor principal et un rotor secondaire). Disposé autour d’un axe, le rotor est constitué de planches appelées pales. Lorsque ces derniers tournent, ils génèrent de la portance. C’est une force de pression qui permet à l’hélicoptère de voler. En effet, comme l’hélice, le rotor exerce sur l’air un couple dû à son mouvement. Grâce au principe d’action-réaction, l’air exerce en retour un autre couple d’intensité égale, mais de sens opposé. C’est grâce au rotor principal que l’hélicoptère parvient à décoller et à voler. Quant au rotor secondaire, il est présent pour contrôler l’appareil.

A lire également : Thierry Heckendorn : biographie de l'acteur français

Encore appelé rotor de queue ou d’anti-couple, son but est de contrer le couple du rotor principal et de permettre un vol stable. Sans le rotor d’anti-couple, l’hélicoptère serait impossible à contrôler, car il tournerait sur lui-même. On le dispose à l’arrière de l’hélicoptère (sur sa queue). Notez que le rotor est entraîné en rotation par un groupe motopropulseur. Ce groupe est constitué d’un moteur à pistons ou turbine à gaz, d’un embrayage et d’un réducteur. Ce dernier est aussi appelé boîtier de transmission principal (BTP). Le système composé de rotor principal et secondaire est le plus courant concernant les hélicoptères. Mais il existe aussi des hélicoptères équipés de jet d’air, de fenestron, de deux rotors principaux et aussi de deux rotors de queues.

A voir aussi : Où acheter ses armatures ?

Quelles sont les commandes pour contrôler l’hélicoptère ?

Les commandes de l’hélicoptère permettent au pilote de changer l’angle des pales des rotors. Ces changements peuvent permettre de faire monter, de descendre, d’incliner et de tourner l’hélicoptère. Pour contrôler un hélicoptère, le pilote dispose de trois commandes à savoir : le collectif, le cyclique et le palonnier.

Le collectif

C’est un levier qui est généralement situé au niveau du pied gauche du pilote. Il permet de faire monter et descendre l’hélicoptère en le levant ou en le baissant. Ainsi, lors d’un vol stationnaire, c’est le collectif qui permet au pilote de contrôler la trajectoire de l’appareil. L’angle des pales dépend de la position du collectif, car c’est lui qui modifie la portance générée par le rotor. Le collectif comporte aussi la commande de gaz. C’est elle qui permet de faire varier la puissance du moteur.

Le cyclique

C’est une commande qui ressemble à un manche à balai. Les amateurs de jeu vidéo peuvent aussi l’identifier à une manette. Mais contrairement à cette dernière, il est très sensible. Il est situé devant le pilote. Plus précisément entre ses jambes. Le cyclique doit être saisi par la main droite. Il permet au pilote d’avancer, de reculer, d’aller à gauche ou à droite. Pour ce faire, il suffit juste de bouger le cyclique dans le sens où on désire aller. Noter que le cyclique ne permet pas de contrôler la direction dans laquelle le devant de l’hélicoptère pointe.

Le palonnier

Situé au sol, il se présente sous forme de deux pédales et se contrôle avec le pied gauche et le pied-droit. Le palonnier permet de faire tourner l’appareil sur place et modifie l’angle des pales du rotor de queue et de contrôler la direction vers laquelle l’hélicoptère évolue. En effet, si le pilote appuie lentement sur la pédale de droite, le nez de l’hélicoptère va pivoter vers la droite. Pour aller dans le sens contraire, il suffit d’appuyer sur la pédale de gauche.

Quels sont les différents types d’hélicoptères et leurs spécificités ?

L’hélicoptère est un aéronef très polyvalent. Il peut être utilisé dans différents domaines tels que la sécurité, le transport de personnes et de marchandises, l’agriculture ou encore les loisirs. Selon leur utilité et leurs particularités, il existe plusieurs types d’hélicoptères sur le marché.

Il s’agit du type d’hélicoptère le plus répandu au monde. Comme son nom l’indique, il ne dispose que d’un seul moteur qui lui permet une vitesse maximale allant jusqu’à 240 kilomètres par heure (km/h). L’avantage de ce type d’aéronef est qu’il peut transporter des charges volumineuses comme les pièces détachées ou encore les équipements industriels complexes. Grâce à sa grande capacité de stockage, il peut charger jusqu’à plusieurs tonnes de marchandises et voler à une altitude maximale de plusieurs mètres.

Les hélicoptères d’attaque sont surtout destinés aux missions militaires ou policières. Leur spécificité ? Ils disposent d’un armement lourd et sophistiqué qui leur permet d’être plus efficaces pour les opérations contre les ennemis terrestres ou aériens.

Ce type est caractérisé par la présence de deux rotors principaux situés l’un sur l’autre en lieu et place du rotor arrière classique. Les pales tournent dans des directions opposées réduisant ainsi le couple engendré par le moteur pendant le vol stationnaire, ce qui facilite grandement sa stabilité. Ce modèle est souvent choisi pour son confort car il produit moins de vibrations que ses homologues monorotors.

Chaque type d’hélicoptère dispose donc de particularités affichant ainsi une utilité précise selon la mission qui lui est assignée. Il va sans dire qu’ils représentent un outil incontournable dans divers secteurs professionnels, notamment dans ceux où la logistique est primordiale.

Quelles sont les principales utilisations de l’hélicoptère dans le monde ?

Mais alors, quelles sont les principales utilisations de l’hélicoptère dans le monde ? Premièrement, il est très utile pour la surveillance et la sécurité, que ce soit en milieu urbain ou rural. Les hélicoptères peuvent rapidement se rendre sur les lieux d’un accident ou d’une situation dangereuse afin de fournir une aide immédiate. Ils peuvent aussi aider à surveiller des zones étendues et difficiles d’accès.

L’hélicoptère a une grande importance dans le domaine du transport de personnes et de marchandises. Dans les régions montagneuses ou rurales où il n’y a pas de routes praticables, l’hélicoptère permet aux habitants d’avoir accès à divers biens qui seraient autrement inaccessibles. Il est aussi utilisé pour transporter des équipements ou des matériaux nécessaires pour des projets de construction.

Dans le domaine médical, l’hélicoptère peut être utilisé comme un moyen rapide et efficace pour transporter des patients vers un centre médical approprié en cas d’urgence. Cela peut sauver des vies dans certaines situations critiques.

L’utilisation militaire de l’hélicoptère est bien connue depuis longtemps. Les forces armées ont recours à ces machines volantes car elles offrent une mobilité accrue sur différents théâtres opérationnels tout en garantissant rapidité et discrétion lorsqu’il s’agit, par exemple, d’intervenir sur un champ de bataille.

Dans tous les domaines cités ci-dessus, contrairement aux avions traditionnels qui dépendent fortement du terrain plat et des pistes d’atterrissage, l’hélicoptère a la capacité de voler à une altitude plus faible avec un rayon de braquage réduit, ce qui le rend beaucoup plus polyvalent. Les hélicoptères offrent donc une manœuvrabilité importante dans les zones urbaines où il n’y a pas beaucoup d’espace pour atterrir ou décoller.

Les utilisations de l’hélicoptère sont multiples et variées. Et ces machines volantes ne cessent d’évoluer pour répondre aux besoins croissants des utilisateurs modernes en matière de rapidité et d’efficacité.

à voir