L’importance de l’accompagnement d’une personne atteinte de l’Alzheimer

Ce sont les personnes âgées de plus de 65 ans qui sont atteintes de l’Alzheimer. C’est une maladie neurodégénérative qu’on associe souvent à des troubles de mémoire. D’un sujet à un autre, les troubles peuvent être plus ou moins importants, mais son évolution peut conduire à une perte d’autonomie. Dans tous les cas, une personne atteinte de cette maladie nécessite un accompagnement particulier.

Mieux comprendre la maladie pour un meilleur accompagnement

Comme nous l’avons évoqué ci-dessus, l’Alzheimer est une maladie neurodégénérative. Sur l’organisme, elle se traduit par une mort progressive de neurones. Le premier symptôme de cette maladie est la perte de mémoire. Au début, la personne oublie les événements récents et elle peut aussi éprouver des difficultés à assimiler de nouvelles informations.

A lire aussi : Comprendre la différence entre un scanner et un PET scan pour détecter l'inflammation

Au fil du temps, les oublis vont se multiplier, mais ils n’auront pas forcément d’impact sur sa vie quotidienne. Cependant, au bout d’un certain temps, la fonction cognitive du sujet sera assez impactée que la personne peut avoir des difficultés à exécuter des tâches qui nécessitent de l’attention et de la concentration. 

Ça ne s’arrête pas là, car la maladie d’Alzheimer peut encore évoluer. Précisons tout de même que cette évolution est variable d’un sujet à un autre et elle n’est pas toujours linéaire. La personne concernée peut également aller jusqu’à oublier les gestes et les actions qu’elle a déjà acquis. Elle peut par exemple oublier la manière dont on utilise les couverts ou encore dont on écrit. On parle alors de l’apraxie.

A lire en complément : Pourquoi donner de la vitamine b1 b6 en cas de sevrage alcoolique ?

À un stade plus avancé, le senior atteint de la maladie d’Alzheimer peut avoir des troubles du langage. Il peut encore parler, mais peut prendre du temps à s’exprimer et quand il s’exprime, on ne le comprend pas toujours. C’est aussi avec ces troubles du langage qu’apparaît souvent le trouble de la reconnaissance.

Le malade a du mal à identifier un objet, il peut également être souvent dans la confusion et il peut ne pas réagir correctement face à une situation. Face à ces multiples difficultés, le sujet peut devenir mutique ou présenter des troubles de l’humeur et du comportement.

Une prise en charge précoce pour ralentir l’évolution de l’Alzheimer

Malheureusement, à ce jour, on n’a pas encore de traitement curatif contre l’Alzheimer. Le traitement de cette maladie consiste tout simplement au ralentissement de son évolution et au traitement des symptômes. 

Une prise en charge précoce est également importante pour freiner l’évolution de la maladie. L’accompagnement est presque impératif pour le sujet. Quand on dit « accompagnement » ici, on fait en premier lieu à un aidant. Ce dernier va offrir un accompagnement direct, mais il va également s’assurer de faire le lien entre le malade et l’équipe médicale.

Les difficultés de l’accompagnement d’un senior atteint d’Alzheimer

Le rôle de l’aidant n’est pas facile. Pour offrir un meilleur accompagnement au malade, il se doit d’être le plus présent possible, voire d’être toujours présent. Il doit aider le senior pour la toilette, pour l’alimentation et surtout pour un soutien psychologique. Au côté de la personne âgée, l’aidant fait face à des situations difficiles, notamment lorsque le senior a des changements d’humeur.

Si le malade est votre parent, il sera difficile de concilier vie professionnelle et vie personnelle en s’occupant correctement de votre parent et aussi de votre famille. S’occuper d’un malade d’Alzheimer ne demande pas non seulement du temps, mais de la patience et de la compréhension. 

En effet, il est quand même troublant de faire face aux changements de comportement et d’humeur du malade. L’aidant peut très vite se sentir démuni quand la communication devient plus difficile et quand l’incompréhension s’installe. Avec le temps, l’aidant peut être épuisé tant physiquement que mentalement.

Dans ce cas, si vous ne vous sentez pas à la hauteur d’accompagner votre parent atteint de la maladie d’Alzheimer, la meilleure solution est de le placer en établissement spécialisé. Un EHPAD peut accueillir votre parent, mais choisissez un EHPAD qui est spécialisé dans l’accompagnement des personnes atteintes de l’Alzheimer comme cet Ehpad Alzheimer dans les Hauts de France.

Dans un EHPAD spécialisé dans l’accompagnement des personnes atteintes de l’Alzheimer, vous avez la garantie que votre parent sera bien pris en charge. Non seulement, il y a une équipe médicale qui suivra de près son état de santé, mais il y aura également des aidants qui vont lui proposer des activités thérapeutiques pour ralentir l’évolution de la maladie.

à voir

Comment activer LinkedIn Learning ?

LinkedIn Learning est une plateforme d’apprentissage où toute personne peut apprendre. L’objectif est d’acquérir des connaissances commerciales, créatives et bien d’autres. Cependant, pour y accéder, ...