Quand est-ce que le stress peut tuer ?

Le stress est un ensemble de réactions physiques et physiologiques de l’organisme face à certaines situations.  Il peut toucher n’importe qui, généralement pendant une courte période. Il en existe deux formes : le stress aigu et le stress chronique. Comment le stress se manifeste-t-il et quand est-ce qu’il peut tuer ?

Stress aigu

Encore appelé stress occasionnel, le stress aigu se manifeste par des symptômes transitoires tels que l’hypervigilance, l’accélération du rythme cardiaque et la transpiration. Des plaintes telles que l’agitation, le manque de concentration, le manque de financement et même des maladies gastro-intestinales peuvent survenir. Ces symptômes ne durent pas longtemps et disparaissent dès que la situation stressante est passée. Ces étapes ponctuelles de stress sélectif sont bénéfiques pour l’organisme. En fait, ils stimulent le système de réponse au stress et aident à maintenir la productivité.

Lire également : Pourquoi et comment se déroule une intervention de chirurgie esthétique ?

Le stress chronique

Le stress chronique, en revanche, est un état de stress à long terme. Ceci est le résultat d’une exposition prolongée ou répétée à des situations stressantes. Contrairement au stress aigu, le stress chronique n’est pas bon pour la santé, mais il contribue en fait à la faiblesse de notre corps.

Toutes les études suggèrent que le stress chronique à long terme peut vous tuer si vous ne vous comportez pas correctement. Il peut endommager votre système nerveux en produisant une poussée constante d’adrénaline.

A découvrir également : C'est quoi le malaise ?

Une colère excessive, des états émotionnels négatifs et une dépression à long terme entraînent des niveaux élevés de stress pouvant entraîner la mort.  Les dommages aux tissus corporels causés par le stress peuvent provoquer une inflammation. Il peut causer des maux de tête, des ulcères, des douleurs au cou, des allergies et une diminution du désir sexuel.

Stade de stress

Lorsque le corps reconnaît la menace, il se prépare à s’enfuir. On parle de phase d’alarme. À ce stade, la tension artérielle augmente et le rythme cardiaque s’accélère.

•Phase de résistance

Ici, le corps commence à mobiliser ses réserves d’énergie, fournissant au cerveau et aux muscles suffisamment d’énergie pour répondre à une agression (élévation de la glycémie). Le corps prédit une dépense énergétique accrue causée par des situations stressantes. Ces deux premières phases sont généralement bénéfiques.

Si la situation stressante est trop longue à résoudre pour une personne, la phase d’épuisement intervient.

●Phase d’épuisement

C’est cette dernière étape qui est associée au stress chronique. La fatigue affecte les organes et le système immunitaire. Le corps devient alors un foyer de développement de certains troubles comme le syndrome métabolique, le risque cardiovasculaire, les troubles anxieux et la dépression.

En fin de compte, et dans des situations extrêmes, le stress à long terme peut entraîner la mort.

à voir

Quel VTT pour moins de 300

Quel VTT pour moins de 300 euros ?

Vélo très apprécié, le VTT voit sa notoriété se renforcer chaque année. Les constructeurs de ce type de vélo destiné aux terrains accidentés, proposent sur ...