Quelle est l’équivalence en chevaux fiscaux des 6 chevaux réels ?

Vous êtes propriétaire d’un véhicule ayant 6 chevaux réels et vous souhaitez connaître sa puissance fiscale ? En effet, depuis 2014, il est marqué sur les cartes grises des informations relatives à la puissance réelle. Cette puissance est différente de celle fiscale encore nommée chevaux fiscaux. Vous devez donc déterminer l’équivalence en chevaux fiscaux de votre voiture pour la connaitre. Voici comment obtenir l’équivalence en puissance fiscale des 6 chevaux réels.

Chevaux fiscaux et chevaux réels : quelle différence ?

Pour déterminer l’équivalence en chevaux fiscaux des 6 chevaux réels, il est nécessaire de maîtriser au préalable la différence entre les deux unités. En effet, il existe certes une similarité entre les deux notions toutes exprimées en chevaux, mais elles ne sont pas à confondre.

A découvrir également : Quel est le nom de la mère de Carlos ?

Le cheval fiscal (5 CV, 6 CV, 8 CV) constitue une valeur qui présente le montant de la taxe à verser en fonction du niveau de pollution de la voiture. Elle ne permet donc pas d’identifier la puissance mécanique du véhicule. Cette unité exclusivement fiscale sert également à connaître le coût de la prime d’assurance annuelle ainsi que le montant à payer pour le certificat d’immatriculation.

Le cheval réel représente quant à lui la puissance du moteur de la voiture. Vous verrez souvent inscrits au niveau de la carte grise 110 chevaux ou DIN, 75 chevaux, 80 chevaux, etc. Les chevaux réels dépendent généralement du type de véhicule que vous avez. Il faut en outre rappeler que cette puissance s’exprime toujours en kilowatt (un cheval réel équivaut à 0,736 kW).

A lire aussi : Comment l'hélicoptère décolle-t-il ?

Par ailleurs, la puissance réelle est prise en compte dans la détermination de la puissance fiscale pour identifier les frais administratifs relatifs à la voiture. Ainsi, plus votre automobile est puissante et plus le montant de l’assurance ainsi que le coût du certificat d’immatriculation seront élevés. Les assureurs tiennent compte de la puissance réelle, parce que le risque est proportionnel à la puissance.

La correspondance en chevaux fiscaux des 6 chevaux réels

Il existe plusieurs méthodes pour connaître l’équivalence exacte en chevaux fiscaux des 6 chevaux réels. Voici ci-dessous quelques techniques très pratiques.

Déterminer en ligne le nombre de chevaux fiscaux équivalent à 6 chevaux réels

Pour identifier la puissance fiscale d’un véhicule ayant 6 chevaux réels, vous pouvez faire usage d’un convertisseur ou d’un calculateur en ligne. En inscrivant les données techniques présentes sur la carte grise, il vous indiquera directement la puissance fiscale de votre voiture.

Ce système a donc été installé pour vous aider à limiter au maximum les éventuelles erreurs de calcul ou de conversion. Pour l’utiliser, connectez-vous et remplissez convenablement toutes les cases vides en tenant compte des informations qui seront demandées. Il faut reconnaitre que cette méthode est rapide, fiable et requiert moins d’effort.

Connaître la correspondance de 6 chevaux réels avec la formule de calcul

Il est possible de faire usage d’une formule classique et très pratique pour déterminer ladite puissance. Selon cette formule : PF= (Co2/45) + (P/40)*1,6.

Dans la formule, PF désigne la puissance fiscale et P représente la puissance réelle ou la puissance DIN. Avec cette équation, il est facile de déterminer la puissance fiscale de 6 chevaux réels. En considérant que la puissance DIN est de 6, vous pouvez poser la formule suivante : PF = (Co2/ 45) + (6/40)*1,6.

Pour utiliser cette équation, il est indispensable de savoir la quantité de Co2 que la voiture émet chaque kilomètre. Très souvent, ce renseignement est inscrit sur la carte grise. Vous avez aussi la possibilité de le consulter directement via internet en tapant dans la barre de recherche de la plateforme le modèle de la voiture. Lorsque vous avez toutes les informations concernant les caractéristiques de la voiture, remplacez les variables dans la formule pour trouver l’équivalence recherchée.

Retrouver l’équivalence de 6 chevaux réels sur votre carte grise

La carte grise présente plusieurs renseignements techniques liés à votre voiture. Vous y verrez donc la puissance réelle et la puissance fiscale de votre moteur. Il faut noter que certaines cartes grises affichent également l’équivalence en chevaux fiscaux du véhicule.

Ainsi, si votre voiture à une puissance réelle d’une valeur de 6, la carte peut indiquer sa correspondance en chevaux fiscaux. Cela vous évitera alors d’utiliser la formule ou de faire recourt à un calculateur en ligne.

Comment calculer la puissance fiscale d’un véhicule ?

Calculer la puissance fiscale d’un véhicule, c’est déterminer le montant de la taxe à payer chaque année. Cette mesure est basée sur plusieurs critères tels que la cylindrée du moteur, sa puissance réelle et les émissions de CO2. La méthode utilisée pour calculer cette puissance varie selon le type de véhicule concerné.

Pour les voitures particulières, la formule généralement utilisée pour calculer la puissance fiscale se détermine ainsi : PF = (CO2 / (P/2)) + 50 où P représente la puissance réelle exprimée en kilowatt et CO2 les émissions de dioxyde de carbone indiquées dans le certificat d’immatriculation. Les valeurs sont ensuite arrondies au demi-cheval fiscal supérieur ou inférieur selon des règles précises.

Il est aussi possible d’utiliser un simulateur en ligne permettant une estimation rapide et efficace. Ces outils requièrent l’entrée d’informations comme la classe environnementale, qui prend en compte l’émission polluante du véhicule en fonction du type de carburant qu’il utilise.

Pour les motos, scooters et autres deux-roues, le mode de calcul diffère quelque peu pour ces types de véhicules. Pour eux, on utilise une autre formule : PF = Cylindrée(cm³) / 200. Cette technique consiste à diviser par 200 la cylindrée exprimée en centimètre cube afin d’obtenir le nombre exact de chevaux fiscaux. Une moto ayant une cylindrée de 550 cm³ aura une puissance administrative équivalente à environ 2,75 ch.

Pour les utilitaires, les pick-up, camionnettes et autres véhicules utilitaires ont aussi leur propre formule de calcul. Pour eux, la méthode utilisée prend en compte le poids total autorisé en charge (PTAC) du véhicule ainsi que sa puissance réelle. La formule se présente ainsi : PF = PTAC x Puissance réelle / 40. Le résultat obtenu est arrondi au demi-cheval fiscal supérieur ou inférieur selon des règles précises.

Il existe plusieurs méthodes pour calculer la puissance fiscale d’un véhicule. Quelle que soit la technique employée, vous devez prendre en compte toutes les caractéristiques du moteur pour éviter toutes erreurs ou incohérences dans le montant final payé chaque année.

Les conséquences de la puissance fiscale sur le prix de l’assurance automobile

La puissance fiscale d’un véhicule a une influence non négligeable sur le coût de l’assurance automobile. Effectivement, les assureurs prennent en compte ce critère pour déterminer le montant des primes annuelles. Plus la puissance fiscale est élevée, plus le tarif sera important.

En général, il existe une corrélation entre la puissance réelle d’un moteur et sa puissance administrative. Les voitures sportives et haut-de-gamme ont souvent une puissance fiscale importante car elles ont un moteur plus performant et consomment davantage de carburant comparé à des citadines ou des utilitaires.

Les différenciations tarifaires peuvent être importantes selon les conditions du contrat d’assurance ; par exemple, si vous êtes jeune conducteur ou que vous avez un malus, votre prime sera plus chère. Certainement, il faut alors prendre en compte cet aspect lors de l’achat d’une voiture neuve ou usagée afin de ne pas se retrouver avec trop de frais chaque année.

Il est donc judicieux avant tout investissement dans un nouveau véhicule de consulter les différents devis proposés par les compagnies d’assurances, notamment ceux qui fournissent des offres spéciales selon la catégorie du véhicule (sportive, utilitaire…). Cette étape permettra ainsi au futur propriétaire automobile de faire un choix avisé avant même l’achat finalisé.

à voir