Jean-Claude Drouot : biographie de l’acteur belge

Jean-Claude Drouot biographie de l'acteur belge

Dans les années 1960, petits comme grands s’émerveillaient face à Thierry la Fronde, le Robin des Bois français. Un jeune comédien d’origine belge peu connu du grand public jouant le rôle-titre de ce feuilleton tourné avec de faibles moyens au cœur de la forêt de Rambouillet. Rapidement, l’acteur est partagé entre sa popularité et sa passion qu’est le théâtre. D’une part, il a une forte envie de profiter de sa renommée et de l’autre il souhaitait suivre un parcours arbitraire.

On assistera donc à sa collaboration avec Liz Taylor puis avec Agnès Varda. Son objectif était alors de mettre en scène des spectacles exigeants dans le théâtre de Reims, tout en prenant en compte les bases classiques du théâtre et de la comédie française. Si vous êtes intéressé par le parcours de l’acteur Jean-Claude Drouot, alors restez sur cet article.

A découvrir également : Pekin Express : Sarah et Denis, deux inconnus au bout du monde

Biographie

Formé au Jeune Théâtre Universitaire de Bruxelles, l’acteur belge nourrit une forte passion pour le théâtre et suit les cours Charles Dullin. A partir de 1962, il joue dans des tragédies classiques, mais aussi dans les reprises des grands œuvres de Molière.

Entre 1963 et 1966, il décroche une audience internationale comme interprète du rôle-titre dans la production Thierry la Fronde, le feuilleton français de renom créée par Jean-Claude Deret. Il a fait ses premiers pas dans le milieu cinématographique en jouant un rôle dans Le Bonheur d’Agnès Varda ainsi que dans Les Ruses du diable de Paul Vecchiali. Toutefois, l’acteur est beaucoup plus connu à la télévision. Il se présente notamment comme étant le tout premier acteur à être paru à la Une du magazine Télé Poche, en janvier 1966.

A lire également : Les triops, une espèce en voie de disparition

De surcroît, il interprète Rodolphe Vernet, le mari réservé de Julia Vernet, joué par Marie-José Nat, dans le feuilleton franco-germano helvético-canadienne intitulé Les gens de Mogador. Il s’agit d’une reprise de la saga d’Elizabeth Barbier. Suite à cela, en 1995, il fait la personnification d’Emile Zola dans L’Affaire Dreyfus avec comme réalisateur Yves Boisset.

À côté de tout cela, Jean-Claude Drouot continue d’exercer ses activités au théâtre. Entre 1984 et 1986, il est porté à la tête du Centre dramatique national de Reims, la comédie de Reims. De l’année 1985 à 1990, il devient le dirigeant du Théâtre national Belge à Bruxelles.

Claude Drouot biographie de l'acteur belge

Étant pensionnaire de la Comédie-Française pendant deux ans, il deviendra aussi le directeur artistique de l’entreprise qui porte son nom, mais également metteur en scène de diverses pièces de théâtre. A cet effet, il collabore avec le Théâtre régional des Pays de la Loire.

Attiré par le croisement des disciplines, Jean-Claude Drouot a mis en place Féminaire en partenariat avec le Quatuor Ludwig. Pour précision, c’est un spectacle musical avec des textes, dans lequel les mots de Marcel Moreau se conforment aux partitions de Franz Schubert, Béla Bartok, Johannes Brahms, Igor Stravinsky et Dmitri Chostakovitc.

D’ailleurs sa mémoire est parue en 2015 et est intitulée Le Cerisier du pirate. Du mois de novembre 2021 à janvier 2022, on retrouve Jean-Claude Drouot à l’affiche du théâtre du Lucernaire. Il y joue la pièce L’Art d’être grand-père, une œuvre de Victor Hugo.

Qui est la femme de Jean-Claude Drouot ?

Jean-Claude Drouot s’est marié avec Claire Lacombe en 1960. Ils ont eu deux enfants que sont Sandrine Drouot et Olivier Drouot.

Une aubaine pour Jean-Claude Drouot, car lorsqu’il a connu un fort succès, sa compagne Claire était à ses côtés pour l’aider à affronter tous les revers de la notoriété. Claire évoluant également dans le milieu de la comédie a notamment eu l’occasion de partager un plateau de tournage avec son époux dans Le Bonheur d’Agnès Varda. Parents de deux enfants, les deux s’aiment aujourd’hui plus que jamais.

D’ailleurs actuellement, toujours aussi amoureux de son épouse, l’acteur à succès s’est confié en disant qu’ils ont fêté leurs 50 ans de mariage en 2021 et qu’il en est très heureux. Cet évènement n’est pas paru dans les journaux, car leur vie intime est discrète. Déclarant avoir eu son lot de bonheur et d’épreuve, Jean-Claude Drouot a renchéri en disant n’avoir jamais trompé sa compagne.

Il dit que dans une vie, il arrive qu’il y ait des tentations, et qu’il aurait pu céder, mais il ajoute que c’est là qu’on doit prendre une décision. Aimant tendrement son épouse, il dit avoir préféré lui rester fidèle durant toutes ces années.

Il ajoute même que lui et Claire sont très fusionnels et que personne ne peut vivre sans l’autre. De même, ils partagent tout, les bons comme les mauvais moments.

La carrière de Jean-Claude Drouot : de ses débuts à aujourd’hui

La carrière de Jean-Claude Drouot commence véritablement en 1959, lorsqu’il obtient un rôle dans le film ‘Signé Arsène Lupin’ réalisé par Yves Robert. Cette apparition marque le début d’une longue et belle carrière pour l’acteur belge.

Dans les années 60, il rencontre Peter Brook. C’est pour son rôle emblématique de Thierry La Fronde qu’il est le plus connu du grand public français. Série télévisée française diffusée à partir de 1963 sur les écrans noirs et blancs français, Thierry la Fronde mettait en vedette Jean-Claude Drouot dans le rôle principal. Cette série racontait les aventures et les histoires liées au personnage historique fictif : Thierry la Fronde, vivant sous le règne du roi Charles VII pendant la guerre de Cent Ans.

Avec sa voix grave et posée ainsi que son charisme naturel, l’acteur belge a su donner vie à ce personnage qui est aujourd’hui passé à la postérité.

Aujourd’hui retraité, Jean-Claude Drouot continue néanmoins d’être présent auprès de ses fans grâce aux conventions et autres événements où il peut les rencontrer. Sa carrière impressionnante aura marqué l’histoire du cinéma français, faisant de lui un acteur emblématique des années 60-70.

Les rôles marquants de Jean-Claude Drouot au cinéma et à la télévision

Jean-Claude Drouot est un acteur belge qui a marqué le cinéma et la télévision française dans les années 60. Avec sa voix grave, son charisme naturel et son jeu d’acteur impressionnant, il a su se faire une place de choix au sein du monde artistique français.

Parmi ses rôles marquants au cinéma figurent notamment ‘Signé Arsène Lupin’, réalisé par Yves Robert en 1959, ainsi que ‘Le Repos du guerrier’ de Roger Vadim en 1962. Dans ce dernier film, Jean-Claude Drouot partageait l’affiche avec Brigitte Bardot et Robert Hossein.

Mais c’est à la télévision que Jean-Claude Drouot s’est véritablement illustré. Effectivement, il est avant tout connu pour avoir incarné Thierry La Fronde dans la série éponyme diffusée sur les petits écrans noirs et blancs français dès 1963. Cette série racontait les aventures d’un personnage historique fictif vivant sous le règne du roi Charles VII pendant la guerre de Cent Ans. Le succès était tel qu’elle a été rediffusée plusieurs fois sur différentes chaînes françaises ces dernières décennies.

Au-delà de son rôle emblématique dans ‘Thierry La Fronde‘, on peut aussi citer quelques autres productions télévisuelles auxquelles il a participé : ‘Les Cinq Dernières Minutes’ (téléfilm policier), ‘Le Chevalier Tempête’ (feuilleton télévisé) ou encore ‘Le Temps des copains’ (série TV).

Avec son charme naturel et son talent d’acteur, Jean-Claude Drouot a marqué l’histoire du cinéma et de la télévision française. Aujourd’hui retiré du monde artistique, il reste néanmoins une figure emblématique auprès de ses fans qui n’hésitent pas à se déplacer lorsqu’il participe à des conventions et autres événements.

Jean-Claude Drouot est un acteur belge qui a su conquérir le cœur du public français grâce à sa présence sur les écrans noirs et blancs. Ses rôles marquants au cinéma et surtout sa participation dans la série ‘Thierry La Fronde‘ font de lui un acteur inoubliable pour toute une génération.

à voir