vendredi 18 novembre 2011

Le portrait de Dorian Gray d'Oscar Wilde

Le Portrait de Dorian Gray, le chef d'oeuvre d'Oscar Wilde fut publié en 1890.
Quelques années auparavant Oscar Wilde fréquentait un ami artiste peintre, Basil Ward, qui fit le portrait d'un beau jeune homme.
Wilde dit alors "Quel dommage qu'il doive vieillir et une telle beauté se faner !" et son ami Basil lui répondit "Si seulement son portrait pouvait vieillir et lui rester éternellement jeune !"

Le portrait de Dorian Gray est tout d'abord une satire du microcosme londonien, d'une caste de privilégiés vaniteux et superficiels.

Au delà de l'histoire, le roman fait réfléchir le lecteur sur beaucoup de thèmes: l'amour, la beauté et sa recherche, l'art (la peinture, la musique, la littérature, ...), l'Histoire, la morale et les moeurs, la jeunesse, l'idéal, l'influence et la manipulation, le Bien et le Mal, l'égoïsme, la tentation...

Le portrait de Dorian Gray est un feu d'artifice permanent de phrases somptueuses et raffinées,
de traits d'esprit, de réflexions sur l'existence et dont la légèreté apparente contraste avec une réelle profondeur.
Et ce feu d'artifice de belles phrases connaît un bouquet final éclatant avec la sublime disparition du personnage principal.

La misogynie des personnages est certaine:
« Je crois bien que les femmes apprécient la cruauté, la cruauté pure et simple, plus que tout autre chose. Elles ont des instincts merveilleusement primitifs.
Nous les avons émancipées, mais elles restent tout de même des esclaves cherchant des maîtres. Elles adorent être dominées. »
Sibyl Vane, quant à elle, ne devient intéressante aux yeux de Lord Henry, que lorsqu'elle est morte...

Les nombreuses références à l'art et aux oeuvres littéraires de l'époque ainsi qu'à la mythologie magnifient le récit.

Le portrait de Dorian Gray
Oscar Wilde
Editions Le livre de poche

Ici un extrait particulièrement appréciable en termes, entre autres, de références historiques.

Ici quelques aphorismes du maître Oscar Wilde.

Ici une émission radio sur la vie d'Oscar Wilde.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire