mardi 23 septembre 2014

Molière à la campagne d'Emmanuelle Delacomptée

JULIE – Madame, on en a marre de Molière et d'Harpageon !
MOI – Harpagon Julie, pas « Harpageon».
DOUGLAS –C'est toi l'goujon.
MOI –Tiens Julie, distribue ces feuilles s'il te plaît ; ce sont des dessins de personnages de la pièce. Pendant ce temps, je rends la  rédaction de ceux qui n'étaient  pas là hier. Tiens, Camille, c'est très bien d'avoir pensé à mettre une « fraise» aux personnages. (Charlotte montre des ^hotos d'elle sur son portable.)
KELLY - C'est quoi une fraise?
CHARLOTTE - C'est quand on a trop bu, on a l'nez comme une fraise. Je l'sais parc'que mon grand-père il en a une. (Rire perroquet)
MOI – Non, c'est un habit de l'époque, une collerette. Range ton portable, Charlotte, fissa ! Les autres, regardez le dessin sur la feuille pour voir si les personnages correspondent à ceux qu'on a étudiés dans la pièce...
DOUGLAS - Mais c'est quoi tous ces trucs qui pendent là, ces rubans et tout...? Y s'habillaient comme des bouffons!
MOI - Tu trouves qu'un sweat « M. Pokora » c'est mieux ?
CHARLOTTE - Mais pourquoi il a une perruque,"Harpageon"? Il a qu'à se faire une permanente!
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire